Attention, notre dépôt est fermé du 02/08/21 au 13/08/21. les achats sur place sont donc suspendus pendant cette période, cependant la commande en ligne avec livraison reste disponible.

Rencontre avec Eric Dagard

Eric Dagard, un champion Réunionnais

Aucune description disponible.

Prénom : Eric
Nom : Dagard
Age : 36 ans
Poids : 60 kg en compétition
Taille : 1m70
Niveau :
Sportif de haut pendant 5 ans (actuellement en retraite)

Titres obtenus :

  • Vainqueur de la Ceinture Montana 2013
  • Champion de France Amateur Senior 2012
  • Médaillé d’Or des Jeux des Iles de l’Océan Indien 2015 à La Réunion
  • Médaillé d’Or des Jeux des Iles de l’Océan Indien 2011 aux Seychelles
  • Médaillé de Bronze des Jeux des Iles de l’Océan Indien 2007 à Madagascar
  • 11x Champion de La Réunion en Boxe Anglaise

Tes combats :
62 combats 48 victoires dont 7 avant la limite

 

Aucune description disponible.

 

Free Fight Wear : " Bonjour Eric, merci de nous accorder un peu de ton temps pour cette interview ! Alors Eric Dagard « version 2020 » : crossfiteur ou boxeur ?? "
Eric Dagard : 
" Honnêtement, aujourd’hui en tant athlète, je suis plutôt Crossfit mais en tant que coach, c’est Boxe. C’est une transition qui me correspond tout à fait car cela me permet toujours de me dépasser et surtout de m’entretenir."

 

 FFW : " Revenons sur ta carrière de boxeur, parle-nous de tes plus beaux souvenirs sportifs…"
E.D :  " Il y en a 3 victoires, qui ont marqué ma carrière.
La première est ma médaille d’or des JIOI 2011 aux Seychelles… Pourquoi ? Parce que 6 mois avant, je n’avais plus le droit de boxer suite à un caillot de sang que j'avais dans la tête fin 2010... Cela m’avait paralysé un côté de la jambe mais grâce à la prière de mes proches et au repos, je me suis rétabli. J’ai pu reprendre la boxe 2 mois avant ces jeux et j’ai aussi eu la chance de rencontrer un préparateur physique qui a su combler mes lacunes physiques (Alexandre Hernandez).
Puis, mon titre de Champion de France amateur sénior. Un titre de prestige car c’est tellement difficile l’avoir en boxe anglaise, plus dur que le même titre en professionnel. Un excellent souvenir.
Et enfin ma médaille d’or des JIOI 2015 à La Réunion parce que c’était un titre après une longue période d’inactivité et beaucoup de problème sur le plan sportif, professionnel et surtout personnel. Une victoire qui était important pour la fin de ma carrière sportive."

 

 

FFW : " A contrario, tes plus lourdes défaites... "
E.D :
"… Il y en a deux souvenirs marquants, où le vol fait vraiment mal....
Une demi-finale durant les Jeux des Îles de l’Océan Indien en 2007 à Madagascar où mon adversaire malgache gagne soi-disant son combat au score de 31/32 à la fin de 4ème reprise alors que je menais sur un score de 28/15 à la fin de la 3ème reprise… Sans commentaire.
Puis une autre demi-finale de Coupe de France en métropole en 2010 où le responsable des juges m’avoue que la scoring-machine ne fonctionnait pas dans mon coin après avoir déclaré mon adversaire vainqueur… Mais ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort."

 

 FFW : " Peux-tu nous donner ton avis sur le niveau de la boxe anglaise à la Réunion ? La relève est-elle assurée ? "

E.D : " Le niveau de boxe à La Réunion est très bas, mais il existe un vrai potentiel chez les boxeurs locaux. Le problème, c’est que les clubs ne s’entendent pas entre eux… Ce manque de coordination nuit fortement à la boxe en général, et aux boxeurs..."

 

 

FFW : " Parle nous de ton club «DAGARD BOXING CLUB» "
E.D :
" Dagard Boxing Club est un club tout public, même si j'espère tout de même attirer un peu plus de compétiteurs. Actuellement, j’ai beaucoup de loisirs : des hommes, des femmes et des jeunes à partir de 12 ans... 

Contrairement à ce qu'on peut penser de la boxe en général, les adhérent(e)s du club sont des personnes qui ont une vie professionnelle bien remplie : avocats, médecins, comptables, enseignant(e)s,...).  La boxe n'est pas un sport de voyous ! 

En tant que coach, je souhaite développer la boxe dans son ensemble, augmenter le niveau des compétiteurs, transmettre mon savoir, ma passion et aussi partager le plaisir de se dépenser pour le bien-être et la santé (Boxer ensemble pour mieux vivre ensemble!).

Les lieux et horaires de mon club sont très variés afin de permettre de toucher un peu plus personnes et aussi de pouvoir proposer beaucoup plus d’entrainement." 

Salle PUMP IN GYM
Lundi de 19h00 à 20H15
Mercredi de 18h15 à 19h30                         

Salle de Boxe du Chaudron
Mardi de 12h30 à 13h15
Jeudi de 12h30 à 13h15

Cœur Vert Familiale – Trinité
Vendredi de 18h15 à 19h00

 

 

 

FFW : " Discipline souvent controversée, le MMA est (enfin) légalisé en France. Peux- tu nous donner ton avis sur le développement du MMA à la Réunion ? "
E.D : Je n’ai pas d’avis négatif sur la pratique du MMA à condition de bien former les encadrants de cette discipline. Le MMA est une autre discipline, rien à voir avec la boxe anglaise mais l’un peut aider l’autre dans son apprentissage.

Comme pour la boxe anglaise, le niveau général n’est pas élevé à La Réunion mais le potentiel est là. Une émergence avait débuté, il y a à peu près 7 ou 8 ans, l’ IOFC (Tu te rappelles Laurent, tu avais combattu). C’était sous la direction de M. Cédric CERTENAIS et même si c’était en mode pancrace, l’univers du MMA était là. Je connais qu’un seul Réunionnais titré en MMA, M.Gaël GRIMAUD et en ce moment, M. Fabrice TANDRAYEN qui est en train de monter (Je l’encourage s’il voit mon message)."

 

FFW : " Est-ce qu’une carrière PRO en MMA aurait pu t’attirer ?"
E.D :
 " En MMA non mais en boxe anglaise oui. Mais lorsque je suis passé pro en 2013, mon ancien club n’a pas fait le nécessaire pour me faire boxer. J’ai dû renoncer et faire un retour en amateur pour les Jeux des Iles de l’Océan Indien à La Réunion en 2015. "

 

FFW : " Amateur de Crossfit, parle-nous de cette discipline ? Est-ce que le Crossfit t'aurais aidé dans ta carrière de boxeur ?"
E.D : Le Crossfit, parlons-en. En effet on me voit plus sur les réseaux sociaux en mode crossfiteur que boxeur, c’est sûr. C’est une discipline qui me plaît car on travail tout physiquement.

Le Crossfit, c’est comme le MMA.
Je vous explique, le MMA a été inventé pour trouver l’homme le plus fort du monde en combat quelque soit la discipline d’opposition. Le Crossfit, c’est la même chose mais on parle d’effort physique, l’haltérophilie, l’athlétisme, la gymnastique, la natation, le rameur… avec en plus des mouvements fonctionnels comme monter à la corde, lever des objets, etc…
Cependant, cette discipline ne possède pas de catégorie de poids. Il faut être capable par exemple de lever des charges lourdes, faire des tractions, courir monter à la corde dans un seul entraînement.
La pratique du Crossfit en général n’est pas adaptée à la boxe car on a tendance à prendre du poids (j’ai pris 10 kg en presque 2 ans). Par contre, avec un bon préparateur physique, on peut l’adapter à notre préparation physique."

 

FFW : " As-tu un message pour les jeunes Réunionnais qui souhaitent suivre ton parcours sportif ? "
E.D : Comme je le disais plus haut dans cette interview, les jeunes Réunionnais sont prometteurs en sport de combat à La Réunion. Il ne faut pas hésiter car la pratique sportive de façon générale, vous aidera à avoir confiance en vous et à être en bonne santé."

Aucune description disponible.

 

Merci beaucoup Eric pour cette interview.
L’équipe de FFW te souhaite peu de "NO REP" et beaucoup de réussite pour tes prochains défis ! 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés